Monétiser sa communication

Un rêve pour les marques : communiquer et gagner de l’argent en communiquant. Ce rêve est devenu réalité avec les applications pour les smartphones.

Rendu célèbre par ses spots pubs décalés et déjantés, les peluches lumineuses Luminou® de Jemini (dans le noir, on peut me voir !) arrivent dans l’iPhone avec une application dont le principe est simple comme un Luminou : on choisit un Luminou, on choisit une berceuse, on choisi le temps d’extinction progressif du Luminou et de la berceuse, et c’est parti pour une douce et tendre nuit pour bébé, ou pour les plus grands ! Avec plus de 20.000 téléchargements les 2 premiers jours de son lancement, l’application Luminou est un vrai succès.

Quelques rares marques ont choisi la voix de la monétisation (TF1, Ratp, Luminou...). Stéphane Bertoux, à la tête de Gamincom, pense que d’autres auraient pu le faire : «Quand on offre un contenu utile, pratique au consommateur, celui-ci est prêt à payer pour cela. Comme il s’agit de prix accessibles (TFI coûte 3,99 euros*, Luminou 1,59 euros), ce n’est pas un frein pour le consommateur. TF1 est classée parmi les applications les plus téléchargées en France. C’est même d’une certaine manière une forme de garantie pour le consommateur. Garantie qu’il va trouver une vraie application, bien faite et bien pensée, puisqu’il va la payer. Je pense que ViaMichelin aurait pu être payant : la marque est forte, le contenu utile, le consommateur est prêt à dépenser quelques euros pour un service de trafic en temps réel.»

En réalité, les marques considèrent encore le téléphone portable comme un genre de média, ce qu’il était quand les «smartphones» étaient réservés à une élite, alors qu’il s’agit pour les consommateurs, aujourd’hui, d’un véritable outil au service de la vie quotidienne.

Stéphane Bertoux donne un autre exemple «Francine a développé une excellente application de recettes, très bien faite et complète. Je suis certain qu’elle est utile à de nombreuses ménagères qui peuvent, pendant leurs temps de transport, réfléchir à ce qu’elles feront à dîner le soir. Cette application aurait pu être monétisée. Je pense même qu’elle aurait dû l’être : comme il existe un millier d’application de recette sur iPhone, dont beaucoup sont nulles, c’est un moyen à la fois de crédibiliser son offre d’utilitaire, et de «distinguer» la marque Francine des autres offres, gratuites elles-aussi.».

Comme dans un hypermarché, la marque est caution du contenu vendu, ce qui est d’ailleurs la fonction première de la marque ! Dans l’AppStore comme dans la vraie vie, la marque se doit d’offrir à son client un contenu de qualité. Comme dans la vraie vie, les gens sont prêts à payer un peu plus cher pour avoir plus de qualité. Entre une application gratuite et une application payante à 0,79 euros, la différence pour le consommateur n’est pas énorme, mais pour la marque cela peut générer un chiffre d’affaire additionnel non négligeable, et surtout avec 100% de marge !

Un autre exemple de réussite est le cas de l’application Zippo. Il s’agit d’un briquet virtuel, que l’on peut utiliser dans les concerts sans se brûler les doigts, et sans être fumeur. L’application a fait un vrai carton, avec plus de 10 millions de téléchargement gratuit. A partir de cette base de clientèle, Zippo propose une personnalisation du briquet, à l’effigie de sa rock-star préférée ou d’un motif «tribal», pour un micro-payement de 0,79 euros, effectué directement depuis l’application gratuite. Même si seulement 1% des utilisateurs ont personnalisé leur briquet, cela représente tout de même un chiffre d’affaire de 790.000 euros.

Il est temps que les marques et leurs agences de communication prennent conscience que le téléphone intelligent fonde les bases de nouvelles pratiques quotidiennes, que l’offre d’application et son eco-système particulier impose un regard neuf sur la façon de «communiquer». Car il ne s’agit plus seulement de communiquer, mais d’offrir de l’utilité, du service ou du divertissement au consommateur, qui, c’est heureux, est prêt à payer pour cela.

Lien iTunes (Luminou) : http://itunes.apple.com/WebObjects/MZStore.woa/wa/viewSoftware?id=383862840&mt=8

Lien YouTube : http://youtu.be/UjfKYFGNMYM

Lien site Luminou : http://www.luminou.gamincom.com

Lien Gamincom : http://www.gamincom.com

*TF1 n’a pas communiqué sur ses ventes d’application. Compte tenu de son rang dans le top 1000 toutes catégories depuis son lancement en juillet 2009 , on peut estimer à plus de 500 000 applications téléchargées, soit un chiffre d’affaire au minimum de 2 ME !

Publicités

0 Responses to “Monétiser sa communication”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Archives

L’outil professionel de création de noms de marques sur iPhone et iTouch

Business Analyzor : pour comprendre et comparer les résultats des entreprises françaises

wordpress analytics

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire a ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

Rejoignez 3 autres abonnés